Améliore facilement le référencement de ton site : les bases du SEO

Sommaire

Que tu démarres ton activité ou que tu sois lancé(e) depuis longtemps, j’imagine que tu cherches plus de visibilité et de trafic sur son site. Une des clés pour augmenter les visites est l’optimisation du SEO. Dans cet article, je te propose quelques astuces pour améliorer ton référencement naturel. Avant tout, je précise que je ne suis pas une spécialiste du référencement, mais si tu appliques ces quelques bases du SEO sur ton site, tu augmentes tes chances de bien te positionner sur Google et autres moteurs de recherche. 🏅

Je cite ici Google, car il s’agit du moteur de recherche le plus utilisé, mais ces remarques sont valables pour tous moteurs de recherche.

Le référencement, qu’est-ce que c’est ?

Un site bien référencé est un site qui sera facilement vu et trouvé par l’internaute dans les moteurs de recherche.

On distingue le référencement naturel du référencement payant.

Le référencement payant consiste en l’achat de mots clés afin d’être sponsorisé en tête des moteurs de recherche.

Le référencement naturel, ou SEO, désigne l’ensemble des actions d’optimisation mises en place sur un site web dans le but d’améliorer sa position dans les moteurs de recherche.

Le référencement naturel se travaille sur le long terme alors que le référencement payant permettra à un site d’être bien positionné rapidement. Cependant, le référencement payant s’arrêtera dès que tu auras cessé de payer pour ta campagne, tandis que le référencement naturel continuera à engendrer du trafic même si tu ne l’optimises plus.

🚀​ Tu t’en doutes, le référencement naturel est beaucoup plus intéressant pour une bonne stratégie de visibilité sur le long terme.

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Pour bien comprendre les actions à mener, il est important de bien intégrer le fonctionnement d’un moteur de recherche. L’objectif des moteurs de recherche est de proposer aux internautes la réponse la plus pertinente possible à leur problématique. Si tu cherches sur Google “comment broder sur du jean”, Google va te proposer différents sites les plus aptes, selon lui, à t’expliquer comment broder sur du jean. Pour évaluer cette pertinence, les moteurs de recherche vont utiliser une série de mesures et de critères : l’algorithme.

De manière périodique, les moteurs de recherche vont envoyer des robots analyser le contenu de ton site afin de l’indexer. ​🤖​ ​Ce contenu sera ensuite soumis à l’algorithme qui, lui, va déterminer le positionnement de tes pages sur les moteurs de recherches.

L’enjeu va être de :

  • ​faire comprendre aux robots la thématique de ton site ;
  • “plaire” à cet algorithme pour le convaincre de placer tes pages en bonne position. ​🏆

Définis une stratégie de mots clés

Pour que les robots indexent correctement ton site, ils doivent en comprendre le sujet. Facilite-leur la tâche et structure ton site de manière claire. Chaque page doit correspondre à un sujet spécifique. Une page ou un article = un sujet = un mot clé. Quand on parle de mot clé, il peut s’agir d’un groupe de mots. Par exemple : Broderie sur jean.

Pour améliorer ton référencement, je te conseille de te positionner sur ce qu’on appelle des mots clés de longue traîne : il s’agit d’un mot clé de plus de 3 mots. Le mot clé de longue traîne a l’avantage d’être moins concurrentiel, mais surtout d’être plus pertinent pour ton internaute, car plus spécifique. Et qui dit plus spécifique dit audience plus ciblée. ​🎉​

Pour reprendre le cas de la broderie sur jean, si tu te positionnes sur le mot clé “Broderie” tu as très peu de chance de te placer en bonne position sur Google, ce mot clé étant très concurrentiel. En revanche, si tu choisis le mot clé “Broderie sur jean Caen”, tu as beaucoup plus de chance de te démarquer. Cela te permet aussi d’atteindre une audience plus qualifiée. L’internaute qui recherche “Broderie sur jean Caen” a une idée précise de ce qu’il veut et si tu proposes des broderies sur jean à Caen, il y a de fortes chances pour que cet internaute soit intéressé par ton offre.

✍🏻​ Pour trouver des bons mots clés, mets-toi à la place de ta cible. Quelle est sa problématique ? Comment ton contenu va-t-il répondre à ses interrogations ? Quels mots va-t-elle rechercher sur Google pour résoudre son problème ? Pour avoir une idée du volume de recherche d’un mot clé, tu peux utiliser le Google Keywords Planner.

Une fois ton mot clé défini, identifie tout le champ lexical autour de ce mot clé. Utilise au maximum les mots de ce champ lexical dans ton contenu pour bien faire comprendre aux robots le sujet de ta page.

Où placer tes mots clés ?

  • Dans le titre h1 de la page : il s’agit du titre principal de ta page ou de ton article ;
  • dans certains titres h2 et h3 : ce sont les sous-titres ;
  • dans les paragraphes de ta page : Attention à ne pas surcharger ton contenu avec ton mot clé. La lecture doit rester fluide et naturelle. Le ratio à respecter est 1 mot clé tous les 100 mots.
  • dans le permalien : le permalien est l’URL de ta page ou de ton article ;
  • dans le méta-titre et la méta-description : il s’agit du titre et de la description de ta page affichés dans les moteurs de recherche ;
  • dans le texte alternatif et le nom des images.

Pas de panique, on voit comment placer tes mots clés à ces endroits dans la suite de l’article. ​👇🏻

Optimise tes permaliens de manière efficace

Sur WordPress, l’adresse d’une page est appelée permalien. La structure du permalien est un indicateur pour les moteurs de recherche. Les robots se basent aussi là-dessus pour définir le sujet de ta page ou de ton article.

Par défaut, sur WordPress, la structure de tes permaliens est du type : « https://zoedesignstudio.fr/?p=123 ». Pense à aller modifier la structure des permaliens en amont. Depuis le tableau de bord, tu peux aller modifier la structure des permaliens dans Réglages > Permaliens, coche ensuite “Titre de la publication”.
Avec cette manip, l’URL de ton article sera construite en se basant sur le titre de ton article. Par exemple, ton article “Introduction à la méditation” aura automatiquement pour lien : “https://tonnomdedomaine.com/introduction-a-la-meditation”. Ce qui est tout de même mieux que “https://tonnomdedomaine.com/?p=12345635”.

Tu peux encore optimiser ton permalien afin de le rendre le plus court possible. Tu as la possibilité de modifier le permalien dans les paramètres d’une page ou d’un article. Depuis le tableau de bord, clique sur Pages ou Articles. Survole la page que tu souhaites modifier et clique sur Modification rapide. Le permalien est modifiable dans le champ Slug. Retire les petits mots de liaison qui compliquent inutilement l’URL.
Exemple : Un article “Introduction à la méditation” devient “introduction-meditation”.

⚠️​ Attention lorsque tu modifies le permalien d’une page déjà existante, car cela change l’adresse de ta page et peut donc casser les liens de ton site.

Définis tes méta-titres et tes méta-descriptions avec Yoast SEO

Les métadonnées sont la brève description de ta page dans les résultats du moteur de recherche.

C’est ton méta-titre et ta méta-description qui vont donner envie à l’internaute de choisir ta page plutôt qu’une autre. Si tu es sous WordPress, tu peux les modifier sans toucher au code avec une extension de référencement comme Yoast SEO.

Pour commencer à modifier tes méta-titre et méta-description, clique sur l’onglet Articles si tu veux optimiser un article ou Pages si tu souhaites optimiser une page. Survole l’article ou la page que tu souhaites optimiser et clique sur Modifier. Scrolle vers le bas de la page pour accéder à l’encart consacré à Yoast SEO.

Le méta-titre

Par défaut, le méta-titre se compose du titre de ton article, d’un séparateur (généralement le trait d’union) et du titre du site. Si cela ne te convient pas, tu peux les effacer en cliquant dans la barre de texte et en appuyant sur la touche Effacer de ton clavier. Tu peux ensuite taper le texte qui te convient.

Le méta-titre doit être court (entre 50 et 70 caractères). Au-delà de 70 caractères, le titre sera tronqué, au dessous de 50 caractères celui-ci sera trop court pour se démarquer de la concurrence.

L’indicateur vert ou orange t’indiquera si ton titre est de la bonne longueur.

La méta-description

Tu peux faire une recherche sur Google ou un autre moteur de recherche pour comparer les méta-titres et les méta-descriptions de tes concurrents et t’en inspirer.

La méta-description peut faire jusqu’à 300 caractères, cependant seuls les 160 premiers caractères seront visibles dans les résultats de recherche Google. L’astuce ? Placer les mots les plus importants dans les 160 premiers caractères. Rédige des phrases complètes et évite la succession de mots clés. Ta description doit donner envie à l’internaute de cliquer sur ton lien.

L’analyse Yoast SEO

L’extension Yoast SEO propose également des axes d’amélioration sous forme de checklist afin de rendre ton contenu plus optimisé. Cela peut être super pratique pour t’aider à optimiser ton contenu de manière ludique.

Mais attention, l’erreur serait de vouloir répondre à toutes les améliorations recommandées par Yoast SEO en ajoutant des dizaines de fois le mot clé dans ton contenu. Résultat : ton texte manquera de naturel et tu risques d’être pénalisé par les moteurs de recherche pour surcharge de mots clés. Ce qui serait dommage. 🙂

L’indicateur global ne doit pas nécessairement être vert. Un indicateur orange est largement suffisant.

Structure ton contenu avec la hiérarchie des titres

Pour faciliter la lecture des internautes et des robots, structure ta page avec des paragraphes et des titres de différents niveaux.

Une hiérarchie des titres logique se compose de la manière suivante :

  • Titre 1 – Le titre principal de ta page ou de ton article
    • Titre 2 – Les titres principaux vont découper ton article selon les différents sujets abordés
      • Paragraphe(s)
      • Titre 3 – Les sous-titres vont découper les paragraphes relatifs au sujet abordé dans le titre 2
      • Paragraphe(s)
      • Titre 3
      • Paragraphe(s)
    • Titre 2
      • Titre 3
      • Paragraphe(s)
      • Etc.

Lors de la publication d’un nouvel article de blog, le titre de niveau 1 sera automatiquement construit : il s’agit du nom de ton article. Tu dois avoir un seul titre de niveau 1 par page.

Les titres principaux de ton article seront donc des titres de niveaux 2, puis les sous-titres des titres de niveau 3, etc. Il peut y avoir jusqu’à 6 niveaux de titres. Tu peux utiliser autant de titres de niveaux 2, 3, etc. que tu le souhaites. L’important est que ton contenu soit structuré de manière claire et logique en respectant ce principe de hiérarchie des titres.

Optimise tes images

Ajouter des images va rendre ton contenu beaucoup plus agréable à lire pour l’internaute. Attention toutefois : les images vont jouer un rôle majeur dans l’optimisation de ton référencement.

Tu as 3 actions à effectuer pour les optimiser :

Réduis le poids de tes images

Si tu veux améliorer ton référencement, fais attention au poids de tes images ! Cela joue sur le référencement de ton site : une image trop lourde ne sera pas prise en compte par les moteurs de recherche. Réduire le temps de chargement de tes pages est un atout non négligeable puisque l’on sait qu’un site rapide est mieux référencé.

✍🏻​ Mon conseil : Tu peux utiliser l’extension WordPress Imagify pour les réduire toutes d’un coup sans altérer leur qualité.

Renomme tes images

Un moteur de recherche ne sait pas lire une image, il se base sur le nom de l’image pour en comprendre le contenu. C’est pour cette raison, qu’il est important de renommer ton image de manière pertinente avant de l’insérer sur ton site. Utilise des lettres sans caractères spéciaux et sépare les mots par des tirets.

Renseigne le texte alternatif

Le texte alternatif (ou balise alt) est un texte lu par les moteurs de recherche, il s’agit donc d’un emplacement de plus pour améliorer ton référencement. Dans le cadre de l’accessibilité du web, c’est le texte qui sera lu à voix haute pour décrire l’image aux personnes malvoyantes. Ce texte est également celui qui sera affiché si jamais le moteur de recherche est dans l’incapacité d’afficher l’image.

Où placer le texte alternatif ?

Sous WordPress, tu peux renseigner le texte alternatif directement lors de l’ajout de l’image. Si tu souhaites le renseigner sur des images déjà intégrées, tu peux le faire depuis la Médiathèque de ton site WordPress. Clique sur l’image que tu souhaites optimiser, le champ du texte alternatif se situe en dessous de l’image. N’oublie pas de cliquer sur Mettre à jour.

Améliore l’expérience utilisateur

Et oui, l’expérience utilisateur joue aussi sur le bon référencement de ton site ! C’est logique : si ton site plaît, tes utilisateurs resteront plus longtemps et auront envie de visiter le reste de tes pages. Cela va favoriser un taux de rebond bas.

Le taux de rebond, c’est le pourcentage d’internautes ayant quitté ton site sans avoir visité d’autres pages que la page d’arrivée. Généralement, on dit qu’un taux de rebond est bon lorsqu’il se situe entre 41 % et 55 %. Au-delà de 70 %, un taux de rebond sera considéré comme mauvais.

Un taux de rebond bas envoie un signal positif aux moteurs de recherche, car cela signifie que ton site est apprécié des internautes et répond à leurs besoins. Google le prendra en considération et sera plus enclin à positionner ton site en première page.

Une bonne expérience utilisateur va se ressentir sur les points suivants :

La rapidité du site

Avoir un site lent, c’est prendre le risque de faire fuir tes visiteurs. Vérifie la vitesse de ton site sur Google PageSpeed.

  • Réduis le temps de chargement de ton site en installant une extension de cache. Je te conseille WP Rocket.
  • Réduis la taille de tes images.
Créer son site soi même

Le design

Soigne le design de ton site : c’est la première impression que vont avoir les visiteurs de ton entreprise et de tes services.

L’ergonomie

Tâche d’avoir une arborescence et un menu clairs. Le parcours utilisateur doit être fluide sur ordinateur, sur mobile et sur tablette.

Le maillage interne

Ajoute des appels à l’action, des liens vers tes autres pages pour inciter tes visiteurs à découvrir le reste de ton site. 🔍

L’essentiel à retenir pour un bon SEO

Tu l’auras compris, l’optimisation du référencement naturel est un mélange entre rédiger du contenu qui plaît à la fois aux visiteurs et aux moteurs de recherche.

Si j’avais un conseil à te donner, ce serait de rédiger pour l’internaute en priorité. La recette gagnante ? Reste naturel(le) tout en proposant du contenu de qualité. Si tu crées du contenu super optimisé, mais indigeste à lire, ton audience n’aura pas envie de découvrir le reste de ton site. Tu auras peut-être beaucoup de trafic sur ton site, mais peu de conversion. Privilégie l’expérience utilisateur avant tout !

Enfin, garde en tête que le référencement prend du temps. Il faut être patient pour avoir des résultats, mais une fois ceux-ci obtenus, c’est la garantie de visites qualifiées sur le long terme. ✨

Cet article t’a plu ? 📌​ Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

webdesigneuse

Hello !

Je suis Zoé, webdesigner. J’accompagne les entrepreneuses dans la création de leur site internet et dans le développement de leur business en ligne.

Ici, tu trouveras des conseils pour créer et optimiser le site de tes rêves.

checklist étapes lancement site

Formation offerte

Découvre avec moi 5 éléments clés pour créer un site efficace, et surtout capable de toucher et de convertir ton audience idéale.