5 étapes pour créer soi-même son site WordPress

Sommaire

Faire ton site toi-même, ça te dit ? Si tu as déjà fait quelques recherches sur le sujet, j’imagine que tu te sens probablement submergé(e) par toutes les infos que tu as pu trouver. Résultat ? Tu ne sais pas par quoi commencer et surtout tu as l’impression que ça va te prendre une éternité.

Dans cet article, je te propose de passer à l’action et de créer facilement ton site WordPress en 5 étapes. 👩🏼‍🏫​

Rédige le cahier des charges de ton site

Avant de te lancer dans la création de ton site, tu dois définir ton objectif et tes besoins. De tes besoins vont découler le type de site et les fonctionnalités requises.

Pour quelle(s) raison(s) veux-tu créer un site pour ton entreprise ? Quels sont tes objectifs ?

Parmi les objectifs les plus fréquents, on retrouve :

  • accroitre sa notoriété ;
  • vendre ses produits ;
  • fidéliser ses clients ;
  • gagner en visibilité ;
  • faire découvrir ses services ;
  • obtenir plus de rendez-vous…

Imaginons que tu es illustratrice : tu viens de lancer ton activité et tu proposes des services d’illustration de portrait sur-mesure. Tes objectifs vont être de gagner en visibilité et de faire découvrir tes services. Pour cela, tu vas avoir besoin d’un site vitrine qui mettra l’accent sur cette nouvelle prestation avec notamment une page service claire et détaillée. Tu auras également besoin d’un portfolio pour mettre en valeur tes précédents travaux de portrait sur-mesure. Pour gagner en visibilité, tu pourrais mettre en place un blog dans lequel tu partagerais ta méthode de travail, tes sources d’inspirations, etc.

Une fois tes besoins définis, note-les dans ton cahier des charges. Un cahier des charges va t’aider à ne pas t’éparpiller et à garder des objectifs clairs.

✍🏻​ Tu peux y indiquer notamment :

  • ta cible : et oui, c’est à ta cible que ton site est destiné ! Réfléchis aux caractéristiques et aux besoins des personnes à qui tu t’adresses, afin de répondre au mieux à leurs attentes ;
  • l’arborescence de ton site : il s’agit en quelque sorte du plan de ton site. L’arborescence doit être claire et bien construite. Garde bien en tête qu’un site trop fouilli risque de faire fuir les internautes. Facilite au maximum l’expérience utilisateur ;
  • le nombre de pages voulues. Ne crée pas trop de pages ! Généralement, on retrouve la page d’accueil, la page à propos, les pages services et la page contact ;
  • les fonctionnalités dont tu as besoin (formulaire d’inscription à une newsletter, possibilité de télécharger un freebie, etc.). Ce n’est pas ton métier, fais donc au plus simple, ton site n’a pas besoin d’avoir 500 fonctionnalités différentes pour être efficace.

Tes objectifs et besoins sont clairs ? Ton cahier des charges est rempli ? Passons maintenant à l’aspect plus « technique » 🙂 !

Choisis un nom de domaine

Il s’agit du nom de ton site. Le nom de domaine est composé d’un nom et d’une extension. Par exemple, pour mon site, le nom est zoedesignstudio et l’extension .fr. Le nom de domaine est unique au monde. Il va te représenter sur internet : choisis-le avec soin.

Pose-toi quelques instants et réfléchis aux questions suivantes : 

  • Le nom de domaine que tu as défini est-il parlant pour ta cible ?
  • De quel(s) pays vont venir tes visiteurs ? Certains mots peuvent avoir un sens différent dans une autre langue.
  • Inspire-toi (sans copier 😊) des noms de tes concurrents. Note-les et regarde si certains mots reviennent régulièrement.
  • Ton nom de domaine est-il facile à prononcer ?

Un nom de domaine doit être simple, lisible, facile à mémoriser et à taper sur son clavier. S’il est mémorisable, les internautes pourront en parler beaucoup plus facilement autour d’eux. Évite les tirets qui compliquent inutilement le nom de domaine, sauf si cela facilite la lecture. Pour l’extension, préfère la simplicité du .com ou du .fr. Les extensions compliquées type .agency ou .biz étant plus difficiles à retenir.

Le nom de domaine que tu as choisi doit être disponible. Ce qui n’est pas forcément évident aujourd’hui car bon nombre de noms de domaine sont déjà utilisés.

Pour vérifer la disponibilité du nom de domaine que tu convoites, tu peux :

  • le saisir dans un moteur de recherche ;
  • rechercher le domaine sur ce site.

Choisis un hébergeur

Un site web est identifié et accessible via une adresse web (ou URL). Par exemple : https://zoedesignstudio.fr.

Lorsqu’un internaute va visiter ton site, il saisira l’adresse web de ton site dans la barre d’adresse de son navigateur web préféré. Les principaux navigateurs web sont Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari et Microsoft Edge.

Un échange se fera alors entre le navigateur web de l’internaute et le serveur sur lequel sera hébergé ton site web.

Un serveur est un gros système de stockage et d’hébergement de sites internet. Pour que ton site soit accessible 24 h / 24 par tous les internautes, tu dois donc acheter un espace de stockage sur un serveur. Les hébergeurs sont des prestataires qui mettent des serveurs en location.

Il existe de nombreux hébergeurs différents. Alors, comment choisir le bon ?

Personnellement, je recommande désormais o2switch à tous mes clients. Pour principalement deux raisons :

  • o2switch propose une offre unique tout illimitée à 72 € par an. Pas besoin de te prendre la tête avec 500 options ou à devoir changer d’offre si ton site engendre plus de trafic.
  • leur support client est vraiment super réactif. Si tu as le moindre souci, tu peux les contacter depuis ton espace. Un conseiller te répondra en moins de 10 minutes 7j/7 (oui même le dimanche 🙂 ).

💻​ Pour créer ton site, tu vas donc avoir besoin d’un espace d’hébergement et d’un nom de domaine. Pour que ce soit plus simple pour toi, achète ton nom de domaine et ton espace d’hébergement chez le même prestataire.

Installe WordPress

Une fois que tu as acheté ton nom de domaine et ton espace d’hébergement, tu vas pouvoir passer à l’étape suivante : l’installation de WordPress.

Pas de panique, ce n’est pas compliqué. La plupart des hébergeurs proposent l’installation de WordPress en quelques clics. Si, comme je te le recommande, tu es chez o2switch, tu peux installer WordPress très facilement.

Pour t’aider :

Une fois l’installation de WordPress effectuée, tu vas pouvoir te connecter au back office de ton site. Sous WordPress, le back office est appelé le tableau de bord. Le tableau de bord, c’est un peu les coulisses de ton site. Toi seul(e) y a accès. C’est ici que tu vas pouvoir administrer et gérer ton site.

Choisis un thème et personnalise-le

Pour utiliser WordPress, tu vas devoir installer un thème. Le thème est “l’habillage” de ton site, ou, autrement dit son design. Tu vas ensuite pouvoir venir personnaliser le thème choisi avec ton contenu. Il existe énormément de thèmes WordPress, et ce n’est pas simple de s’y retrouver tant le choix est grand.

Quelques conseils pour bien choisir ton thème

Un bon thème doit être :

  • Responsive : Tu le sais, aujourd’hui, la navigation se fait principalement sur mobile. Il est donc nécessaire d’opter pour un thème qui s’adapte sur téléphone et tablette. Comment savoir si le thème que tu convoites est responsive ? Tu peux copier-coller l’URL de la page d’aperçu du thème dans l’outil Mobile Friendly de Google. Autre solution : ouvre la page d’aperçu du thème, réduis la page de navigateur et vois si celle-ci s’adapte.
  • Compatible avec des fonctionnalités spécifiques : Si tu souhaites que ton site dispose d’une fonctionnalité spécifique (par exemple, un module de gestion de réservation de cours de yoga), assure-toi que ton thème est bien compatible avec cette extension.
  • Doté d’un support réactif dans le cas où tu rencontrerais un problème.
  • Mis à jour régulièrement : En effet, si un thème n’est pas actualisé depuis plus de 6 mois, cela peut signifier qu’il a été délaissé par son créateur. Des problèmes d’incompatibilité entre ton thème et les dernières mises à jour de WordPress pourront être rencontrés.
  • SEO-Friendly : Le thème choisi doit être optimisé pour le référencement.
  • Être facilement personnalisable : certains thèmes sont une galère à prendre en main et peu customisables.

Thème, template WordPress… quelles différences ?

Si tu t’intéresses à la création de site, tu as surement déjà dû rencontré les termes “thèmes” et “templates”.

Un thème est un élément indispensable à un site WordPress. Il s’agit du cœur du site. Sans thème, ton site ne fonctionnera pas.

Un template est un modèle de site. C’est une sorte de site “pré-construit” que tu peux venir installer pour avoir une structure de site et des pages déjà construites. Tu pourras ensuite modifier cette structure en ajoutant ton propre contenu et en personnalisant le design. Un template n’est absolument pas obligatoire sur un site WordPress, il a pour objectif de te faciliter la vie et de te faire gagner du temps en te proposant un site déjà construit par un professionnel.

Par exemple, pour t’aider à créer ton site toi-même, j’ai mis au point des templates de site qui utilisent le thème Hello et le constructeur de page Elementor.

Le thème Hello d’Elementor est un thème “vide”. En fait, il s’agit d’une page blanche que tu vas pouvoir construire sur-mesure grâce à l’extension Elementor qui utilise un système de glisser-déposer. Hello Elementor est l’un des thèmes les plus populaires sur WordPress et coche tous les critères d’un bon thème vu plus haut.

En installant un de mes templates, tu pars d’un site déjà construit que tu peux venir personnaliser facilement sans coder ! Rassure-toi, je ne te laisse pas te débrouiller seul.e. Tu as également accès à un espace membre avec des vidéos et des ressources pour te guider de l’installation jusqu’à la mise en ligne de ton site.

templates de site WordPress

Partage ton site !

Ça y est, ton site est prêt ? C’est super ! 🎉 La dernière étape va être de le partager autour de toi afin de faire connaitre ton projet.

Pour ça, tu as différentes possibilités :

  • le partager sur tes réseaux sociaux ;
  • en parler dans ta newsletter, si tu en as une ;
  • optimiser le référencement de ton site, c’est-à-dire sa position dans les moteurs de recherche. Pour t’aider, je t’invite à lire mon article sur le sujet.

Voilà, tu as maintenant toutes les cartes en main pour te lancer !

Pour résumer, voici les différentes étapes :

  • rédiger le cahier des charges de ton site ;
  • choisir et acheter un nom de domaine disponible et pertinent pour ton secteur d’activité ;
  • acheter un espace d’hébergement ;
  • installer WordPress ;
  • choisir le thème adapté à ton site et à tes besoins ;
  • optionnel – gagner du temps en utilisant un template de site réalisé par un professionnel ;
  • faire connaitre ton site en le partageant autour de toi.

J’espère que cet article te donnera le coup de boost qu’il te manquait pour enfin passer à l’action et créer ton site toi-même !

Cet article t’a plu ? 📌​ Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

webdesigneuse

Hello !

Je suis Zoé, webdesigner. J’accompagne les entrepreneuses dans la création de leur site internet et dans le développement de leur business en ligne.

Ici, tu trouveras des conseils pour créer et optimiser le site de tes rêves.

checklist étapes lancement site

Formation offerte

Découvre avec moi 5 éléments clés pour créer un site efficace, et surtout capable de toucher et de convertir ton audience idéale.